HeHe

Radiant Tree Nº 1

Radiant Tree, 2014

Coproduction Domaine départemental de Chamarande, PROJETCOAL et la Nuit blanche, Paris, 2014.

Radiant Tree transforme un arbre ordinaire du Parc Montsouris en une entité lumineuse éclatante.

.

Radiant Tree par Maxence Alcalde

Depuis une vingtaine d'années, le duo d'artistes HeHe (Helen Evans et Heiko Hansen) travaille sur les imaginaires technologiques en lien avec l'écologie. Avec Radiant Tree (dont la première version fut présentée à la Nuit Blanche en 2014), ils s'engagent dans une fictionnalisation de l'espace végétal urbain, entre inquiétude et réconfort. Radiant Tree figure un arbre fluo-luminescent de couleur verte. Cette pièce réalisée in situ a été plusieurs fois présentée dans différentes manifestations artistiques de la scène internationale.

L'amorce de Radiant Tree provient d'un mème d'internet : la campagne Glowing Plants (2013) sur kickstarter qui proposait la création d'arbres génétiquement modifiés afin de devenir fluorescents. Ecologistes en diable, ces arbres du futur étaient destinés à remplacer les lampadaires. Cette initiative a remporté un franc succès malgré son aspect farfelu, signe d'une adhésion des communautés du net à des solutions technologiques pour résoudre les problèmes environnementaux. Chacun imaginait déjà des villes où les arbres viendraient remplacer les éclairages publiques. Même si le projet Glowing Plants pose de nombreuses questions éthiques sur la modification du vivant, HeHe s'interroge sur la potentialité d'un arbre lumineux dans l'espace urbain et ce que cette entreprise convoque comme mythe techno-scientifique.

Depuis, cette histoire de modification génétique de plantes continue d'alimenter les imaginaires. Hehe met alors au point une formule relativement basique destinée à produire des arbres lumineux sans avoir recours à l'ingénierie génétique. Car ce qui intéresse le duo d'artiste n'est pas tant la réalité concrète du projet que ce qu'il offre potentiellement comme forme de théâtre low tech. Ce type de couleur verte a déjà été utilisé par HeHe notamment parce qu'il occupe une fréquence chromatique (532 nanomètres) qui a la caractéristique d'être plus facilement déchiffrable par l’œil humain. C'est notamment le cas avec Fleur de Lys (2009), maquette de centrale nucléaire immergée crachant un inquiétant nuage vert.

Pour HeHe, la couleur verte fluo du Radiant Tree est centrale car elle évoque une forme de danger. Dans l'imaginaire populaire, cette couleur évoque le radioactif (de Hulk au bâton d'uranium des Simpson), le danger technologique (des petits hommes verts jusqu'aux écrans dans Matrix) ou l'écologie comme réaction à ces danger (les partis écologistes ont adopté cette couleur verte dans leur communication). Cette couleur cristallise alors le moment où les représentations tanguent, ou le rationnelle flirt avec l'irrationnel comme dans les descriptions de Lewis Mumford au sujet de la légitimation de la technique dans les années 1930.